Afficher ou masquer le menu mobile
Trail des Forts de BesançonActualitésÇa, c’est « forts » !
 
 
Jean Luc GILLET a 56 ans et réside à Châtillon-le-Duc (25)
Trail des Forts Besançon 2017, 48km, 2100mD+, 132ème/700 en 6h13, 14ème M2 
 
« D’abord vététiste, je décide de me mettre à la course à pied en 1997. S’en suit de plusieurs années de course sur route et des entraînements proches de chez moi en forêt. En 2004,  j’entends parler d’un nouveau trail à Besançon auquel je ne manque pas de participer. Le Trail des Forts est mon premier trail et je découvre alors une discipline qui me convient parfaitement. Depuis cette date, je n’ai cessé de participer à des trails, de plus en plus longs, et de plus en plus variés.Cette discipline me permet de parcourir des environnements naturels que j’affectionne particulièrement, notamment la montagne que j’aime parcourir en course ou en off, entre copains ou seul. J’ai eu l’occasion de traverser mes terrains de jeux favoris, en particulier : les Alpes par le GR5, les Pyrénées par la HRP, la Corse par le GR20, les Vosges,le Jura, le Vercors, le massif de Chartreuse…
Avec quelques amis, nous avons créé l’association RUN ET SENS. Nous y partageons entraînements, sorties et courses, essentiellement natures. Le Trail des Forts est toujours resté mon trail de cœur, mon premier trail, celui qui me permet de parcourir mes chemins d’entraînements. Je mets un point d’honneur à y rester fidèle depuis sa création. J’y participerai tant que j’en aurai la force! »

 

 
 
Pascal RIGOLLOT a 43 ans et réside à Vesoul (70)
Trail des Forts Besançon 2017, 48km, 2100mD+, 240ème/700 en 6h47, 63eme V1H
 
 « A 23 ans, en 1998, j’ai commencé la compétition en course à pied avec le Semi-marathon de Vesoul.  Puis ce fut mon premier Trail en 2000 avec le Trail de la Vallée de la Loue sur 40km. Depuis 2006, je cours au sein de l’association « Vesoul Marathon ». Depuis 2010, après les 100km de Millau, j’ai eu la chance d’intégrer le Team Intersport ! Avant 2004, je faisais de la route et du Trail, qui était encore peu développé à l’époque. Quand l’occasion de faire un Trail dans la région, à Besançon, se présenta, je fus évidemment au rendez-vous de mon premier « Forts ». Ce fut une belle expérience et j’y suis revenu ensuite chaque année, voyant l’événement prendre progressivement de l’ampleur, ce qui est toujours très motivant pour reprendre son dossard. Le Trail des Forts propose aux coureurs de venir découvrir Besançon et son formidable patrimoine à travers un parcours exigeant, avec son enchaînement de montées, descentes qui ne laisse pas beaucoup de répit ! Avec les années, c’est devenu pour moi un défi d’être au départ du TFB, présent malgré les blessures et les préparations pour d’autres courses. Je suis devenu un spécialiste de cette épreuve et je rencontre régulièrement d’autres coureurs que je conseille avant de courir ensemble durant toute la course. »
 
 
Stéphane HAACK a 58 ans et vit à Champvans-les-Moulins (25)
Trail des Forts Besançon 2017, 48km, 2100mD+, 110eme/700 en 6h04, 10eme V2H
 
« Dans les années 80, je débute sur des courses sur route toutes distances, jusqu’au Marathon (13 à mon actif), des 100 km (12 bouclés), puis des courses horaires diverses (6h, 12h, 24h) pour varier les plaisirs.
Dans les années 2000, les courses natures font leur apparition et je m’aligne au départ des plus grands. Le Grand Raid de la Réunion fut sans doute ma course la plus difficile mais aussi la plus belle.En 2004, dès que j’ai appris l’existence d’un Trail à Besançon, je me suis inscrit très rapidement, si vite que je reçus le dossard n°1. Cette première édition du Trail des Forts fut mémorable par ses conditions météo compliquées. La pluie intense avant et pendant la course avait rendu le terrain très technique et éprouvant. Je courus cette première édition avec un ami qui eut beaucoup de difficultés à finir. Si bien que nous avons franchi la ligne d’arrivée tous les deux en dernière position ! En 2009, un problème cardiaque ne m’a pas empêché de participer au Trail des forts. J’en ai profité pour partir en dernière position et faire un reportage photo durant la course, avant mon opération le mardi suivant. Durant toutes ces éditions passées, j’ai vraiment apprécié l’organisation si bien que le Trail des forts est devenu la plus grande course nature de l’Est de la France. Cette épreuve m’a aussi permis de bien connaître les chemins reliant les forts autour de Besançon. Ces sentiers sont devenus le terrain d’entraînement de mon Club, le Besançon Athletic Club. Vivement la 15ème édition. »
 
Retour haut de page
Aller à la barre d’outils