Afficher ou masquer le menu mobile

Historique de l'évènement

2003

Naissance du Trail des Forts de Besançon

Au retour d’un entraînement sur les sentiers du bois d’Avanne, Olivier et Jean-Marie lancent l’idée d’organiser une course nature sur les collines autour de Besançon.

Un repérage savant est opéré les week-end suivants et rapidement le parcours du futur Trail des forts de Besançon se dessine entre Besançon la Malcombe et le village le plus élevé de l’agglomération : Montfaucon.

Le projet est présenté à la section « course à pied » de l’ASMB (Amicale sportive municipale Bisontine), dont Olivier et Jean-Marie font partie, et qui deviendra quelques années plus tard l’ASTB (Amicale Sportive Territoriale Bisontine).

Plusieurs objectifs motivent ce projet :

  • Faire découvrir un magnifique terrain d’entraînement au plus grand nombre
  • Les membres de l’ASMB profitent régulièrement des organisations pour assouvir leur passion. A leur tour de se mobiliser pour offrir une course aux passionnés
  • Employés municipaux, ils souhaitent mettre en valeur leur Ville et leur agglomération puisque la communauté d’agglomération toute récemment créée a besoin de se construire une identité.

En juin 2003,

le projet est accepté en Assemblée générale de l’ASMB. Une équipe est constituée.
La date est choisie en fonction du calendrier départemental des courses hors stade. Ca sera le deuxième dimanche de mai qui sera retenu.
Jean-Marie se lance dans la construction d’un site internet et dans la création de flyers avec les moyens du bord.
Pas de GPS pour le mesurage du parcours. Un VTT équipé d’un compteur, qu’on tire avec une corde dans les passages difficiles et des bénévoles qui abandonnent, épuisés, petit à petit au fur et à mesure de la progression. On termine à deux.

Lors d’une des premières journées de reconnaissance sur le parcours nous rencontrons un coureur qui s’entraîne du côté de Montfaucon. Nous lui faisons par de notre projet d’organiser une course sur ces sentiers. Il nous répond que c’est une superbe idée sans savoir qu’un an plus tard, il sera le premier vainqueur de l’épreuve : Cyril Vuillemin.
Chaque commune traversée est contactée et s’investit en fournissant les bénévoles :

  • Pour Avanne, un retraité ancien coureur de la section prend en charge le relais et le ravitaillement en mobilisant ses connaissances au village.
  • La commune de Beure à l’habitude d’organiser une marche sportive chaque année avec une trentaine de participants. Quelle ne fut pas sa surprise au passage de 400 coureurs dès la première année. La belle famille d’Olivier réside dans ce village et c’est son oncle, adjoint au maire qui sera le référent. Le maire est toujours présent pour faire la circulation au lieu dit la maltournée.
  • Le maire d’Arguel conduit les organisateurs avec son 4×4 aux cascades du bout du monde. Avec sa tronçonneuse, plus rien ne va lui résister sur le parcours. Un ancien collègue et coureur habite le village, il sera le dépositaire du matériel.

A Morre c’est l’association du village qui va prendre en charge le relais et le ravitaillement.
2 collègues se chargent de l’organisation. Le maire est toujours présent au ravitaillement pour couper les bananes.
À Montfaucon, c’est l’adjoint au maire qui mobilise toutes les associations du village.

9 Mai 2004

La première édition

Avec 32km en individuel ou relais, la première édition accueille 400 coureurs lancent sous une pluie diluvienne et par un froid de canard. Le terrain est très gras. La descente du Rosemont ressemble à un champ de bataille où les participants tombent les uns après les autres. La descente de Morre est comparable à une piste de bobsleigh et se fait sur les fesses. Les bords du Doubs sont si instables qu’un concurrent se retrouve à l’eau (heureusement, c’est un triathlète).

Un challenge entreprise est organisé puisque notre association adhère à la Fédération Française du Sport d’Entreprise.

2005

Deuxième édition

Avec quelques changements sur le parcours qui passe à 33km : 488 participants.

2006

Troisième édition

Avec le même parcours et 555 participants.

2007

Quatrième édition

Le Trail des Forts de Besançon s’inscrit dans le challenge New Balance des trails de l’est de la France (9 courses au programme). 872 participants.

2008

Cinquième édition

L’ASMB devient ASTB. 909 participants.

2009

Sixième édition

Le parcours passe à 35km. Asics devient partenaire : 1139 participants dont 145 relais.

2010

Septième édition

et un changement de formule avec deux courses au programme : 45km solo et relais + 28km solo. Le 28km s’intègre dans le TTN des trails courts. Le premier salon du trail des forts est mis en place. Les inscriptions sont limitées à 1300 participants : 1330 participants au final.

2011

Huitième édition

45km et modification du 28km qui va passer à la citadelle Vauban. Le 45km est inscrit au TTN.1413 participants. Les inscriptions sont closes 15 jours avant l’épreuve. La charge de travail pour Olivier et Jean-Marie devient très lourde les mois précédents. Olivier demande un aménagement de son temps de travail pour avoir la possibilité de saisir les dossiers sur son temps de travail.(et non plus la nuit)

2012

Neuvième édition

et cette fois c’est le 28km qui est au TTN. 1500 participants. Les inscriptions sont closes un mois avant l’épreuve. La charge de travail pour Olivier et Jean-Marie devient ingérable. Il va falloir trouver une solution : la rencontre avec l’équipe d’Extra-sports sera la bonne. L’entente est excellente et les ambitions communes. Une nouvelle ère s’ouvre pour le trail des forts de Besançon.

2013

Dixième édition

Trois nouveaux parcours de 46, 26 et 16 km s’élanceront désormais du centre-ville historique de Besançon, avec un nouveau site départ/Arrivée sur la friche artistique de la Rodia, au bord du Doubs. L’ensemble des parcours auront accès à la Citadelle et le grand parcours proposera même de relier l’intégralité des 7 forts qui protège la cité Vauban. 2500 participants ont pris le départ de la 10ème édition, un record !

2014

Onzième édition

Le Trail des Forts de Besançon confirme son statut de plus grande course de nature de l’est de la France avec un nouveau record de participation. 2014, l’année d’une double consécration : le nombre et la qualité !

3 200 coureurs se sont donnés rendez-vous sur les chemins bisontins, un record pour cette épreuve qui prend chaque année plus d’ampleur. Malgré une météo capricieuse, cette 11e édition a tenu toutes ses promesses, avec notamment un passage par les 7 forts pour les coureurs du 47 km et un passage par la citadelle de Besançon pour l’ensemble des participants.

Support du championnat de Trail de la région Franche-Comté et épreuve du Trail Tour National, jamais le plateau élite n’avait été aussi relevé !

2015

Douzième édition

A fond sur les chemin Bisontins !

Le 10 Mai 2015, 3 400 coureurs se sont donnés rendez-vous sur les chemins bisontins, un nouveau record de participation qui confirme le statu de plus grande course de l’est de la France et un engouement croissant de la part des passionnés qui viennent de toute la France.

2016

Treizième édition

Nouveau record de participation avec plus de 3800 coureurs sous un soleil estival.
Sur le 48 km TTN, Emmanuel DAVID double la mise et Stéphanie DUC s’impose devant Sylvaine Cussot.
Une nouvelle traversée de fort, le fort de Pugey, est au programme.
Retour haut de page
Aller à la barre d’outils